Lettre à la préfète du Val de Marne: NON au passage en force du projet par Ile de France Mobilités

En dépit :-

  • Des réserves et recommandations de l’Autorité Environnementale ;
  • De l’avis défavorable émis par le Secrétariat Général à l’Investissement ;
  • De l’avis défavorable émis par la Commission d’Enquête Publique à l’unanimité de ses membres,

Ile-de-France Mobilités a récemment annoncé par voie de presse son intention de solliciter auprès de la préfète du Val de Marne une déclaration d’utilité publique du projet de prolongement de la ligne 1 du métro parisien.

Evidemment, cette situation inquiète nombreuses associations et collectifs engagés pour la défense de l’environnement et du patrimoine. Or, déclarer l’Utilité Publique de ce projet serait une erreur lourde de conséquences, dans la mesure où 

  1. Le projet en l’état entrainerait une atteinte disproportionnée au Bois de Vincennes et à l’environnement
  2. La rentabilité socio-économique du projet est significativement négative, et le mener à bien constituerait donc une utilisation déraisonnée de l’argent public
  3. L’Enquête Publique a constitué un exercice de démocratie participative exemplaire, si bien que passer outre l’avis défavorable de la Commission d’Enquête constituerait un déni de démocratie

Nous avons co-signé un courier à la préfète dans ce sens. Merci à tous nos soutiens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like